Transition numérique du Financial Times : quelques clefs de son économie






Le Financial Times est le premier média à avoir vu son nombre d’abonnés digitaux dépasser celui du papier et le FT Group a enregistré une hausse de 11% de ses bénéfices en 2012. Deux faits suffisamment étonnants dans la crise actuelle des médias pour inciter Ken Doctor, du Nieman Lab, à s’intéresser aux « newsonomics » (contraction de « news » et « economics ») du titre.

Son article, très détaillé, révèle des points particulièrement intéressants, notamment :

  • 51% des abonnés numériques proviennent du BtoB : ce sont les entreprises qui abonnent leurs employés
  • les internautes qui créent un compte gratuit sur le Financial Times ont accès à quelques articles supplémentaires sans payer, ce qui permet au titre d’avoir une base de mails d’internautes à cibler pour des offres d’abonnement particulières : la « registration » doit être aussi une cible pour les services commerciaux
  • Sa « data team » compte 30 personnes.

Cliquez sur l’image ci-dessous pour accéder à l’intégralité de l’article.

news

Comments are closed.

 
Back to top