(VU SUR LE WEB) Identifier les victimes de drones






Depuis neuf ans, la région du nord ouest du Pakistan fait régulièrement l’objet d’attaques de drones par la CIA qui cherche à « nettoyer » la région des combattants d’Al Qaida. Décrits par l’armée américaine comme des « outils essentiels » pour leur « précision chirurgicale », les drones auraient pourtant fait plus de 2 500 victimes, dont 400 civils, selon les données collectées par l’organisation non-profit dédiée au journalisme d’enquête, « The Bureau of Investigative Journalism ».

The Bureau a lancé le projet « Naming the Dead » pour transformer ces morts uniquement restranscrites comme des chiffres accumulés en des informations précises sur les noms, origines, conditions de vie de ces victimes. Leur but : « accroître la transparence autour de ce confilt et renseigner le débat public. Au départ, ce projet va enregistrer tous les noms publiés dans les documents open source et accessibles – rapports de journalistes, documents légaux présentés devant des cours de justice, dans des études académiques et dans les investigations menées par les associations de défense de droits de l’homme. Dans un second temps, le Bureau souhaite identifier les victimes sur une base régulière, et dévoiler davantage de détails sur ceux qui ont été tués : où ils ont été tués, leurs fonctions, leurs noms complets et leurs âges. »

Cette base de données « Naming the Dead » se base sur des enquêtes des journalistes du Bureau mais il est également possible de leur faire remonter des informations, qui seront ensuite revérifiées, via leur site.

naming

Comments are closed.

 
Back to top