(VU SUR LE WEB) La Royal Navy géolocalisée






A l’origine, il s’agit d’un énorme projet scientifique portant sur le changement climatique.

Intitulé « Old Weather », il est dirigé par un ensemble d’institutions : The Citizen Science Alliance, l’Université d’Oxford, The international Atmospheric Circulation Reconstructions over the Earth, The Met Office (l’institut météorologique britannique), les archives nationales, etc. Le but : analyser l’ensemble des registres de la Royal Navy entre la fin du XIXème siècle et le début du XXème et les données de position et de météo qu’elles contiennent. Au total, près de 250 000 registres étaient à étudier. « Old Weather » a donc fait appel au crowdsourcing pour récolter les informations.

Les données météorologiques sont en train d’être analysées par les experts mais les données géographiques ont déjà fait l’objet d’un traitement : Simon Tokumine, développeur, a localisé les données des vaisseaux de la Royal Navy entre 1913 et 1925, notamment pour visualiser les mouvements durant la 1ère guerre mondiale, en utilisant le puissant outil de cartographie interactive CartoDB.

Le tout a été publié sur le Guardian le 1er octobre.

Comments are closed.

 
Back to top